L’art de vendre sur Le bon coin

En quelques mois, le bon coin a conquis la France
Certes c’est la crise, mais ce n’était pas donné à E bay, Amazon et Priceminister de céder leurs places de leaders. Sauf que Le bon coin a tout compris en optant pour la publication gratuite d’annonces (avec possibilité en payant d’être mis en tête de liste, avoir plus de photos,…) même s’il y a du travail à faire avec leur charte graphique et couleurs.
Grace au bon coin, j’ai réussi à revendre mon Babycook, trotteur, porte bébé, et autres articles de puériculture… en un temps record. Mieux encore, j’ai rencontré des personnes fiables, partageant les mêmes valeurs – pour le moment en tous cas.
 
Ce site m’a donné le goût de l’entreprenariat, de la négociation, du merchandising et de la retouche photo.
 
Voici ici mes 10 commandements pour optimiser son utilisation en tant que vendeur sur le bon coin : 
  • Presque tout, tu y vendras, sauf les vêtements (qui y sont mal mis en valeur). Préfère donc BB de luxe, en revanche surtout pas Vestiaire collective (cf. article)
  • Une mise en scène digne d’un magasin tu pratiqueras (ça s’appelle du merchandising).  On part du principe que les 3/4 des annonces n’ont aucune mise en scène, cela permettra donc de sortir du lot. A ne pas oublier non plus, tous les cartons, notices d’utilisation, accessoires, reçus, garanties,… liés aux produits ajouteront de la valeur.
  • La couleur des photos, tu optimiseras. L’idée n’étant pas de gommer les défauts, mais de présenter le produit dans des conditions optimales), d’autant que le site ne propose pas une super résolution de photos. Pour un usage mobile, je propose l’excellente application Snapseed. Pour les utilisateurs de Mac comme moi, je propose Iphoto ou Aperture.
  • Un maximum d’informations sur le produit, tu donneras. Idéalement de trouver la fiche technique (avec dimensions,….) et d’y ajouter quelques anecdotes si ce n’est pas assez rempli (ça s’appelle du story telling).
  • De parler d’éventuels défauts, tu n’oublieras pas. Question de confiance et pour éviter les mauvaises surprises pour les acheteurs.
  • Une éventuelle marge de négociation tu garderas.
  • Pressé(e) de vendre ton produit tu ne seras pas. C’est juste une question d’opportunité parfois, et j’ai regretté déjà une fois d’avoir baissé mon prix inutilement puisqu’à une demi-journée prêt, j' »économisais » mes 5 euros de rabais.
  • Ton numéro de téléphone tu n’afficheras pas (en tous cas, pas dans l’annonce)
  • En cas de vente, une fois la transaction terminée, de supprimer ton annonce, tu n’oublieras pas
  • En cas d’échec de la vente, tous les 2 mois, l’annonce tu re-publieras

 
Ce que j’améliorerais :
 
Au-delà de la charte graphique, définition des photos je trouve qu’il manque cruellement de lien entre les différentes annonces et surtout une évaluation des transactions et de la fiabilité des vendeurs.
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s