Consignes d’un ophtalmo à propos des activités sur écrans pour les enfants

Aujourd’hui, j’attaque un sujet moins glamour mais d’une haute importance : la limitation des activités sur écrans.
 
Sujet qui amusera sans doute nos amis connaissant bien nos penchants geeks, car même si on en a un peu abusé pour nos enfants, ils n’ont pour le moment (et bien heureusement) pas encore eu besoin de porter des lunettes.
 
Ces mises en garde nous sont d’une grande utilité car nous étions par exemple à deux doigts de remplacer notre écran plasma du salon par un LED et bien mal nous en aurait pris.
 
Cette liste répond sans doute à une autre question que j’avais concernant le triste constat du lourd poids des cartables dès la CP et l’avantage qu’aurait été d’utiliser des tablettes pour non seulement stocker les livres mais aussi pouvoir y faire ses exercices.
 
Je suis néanmoins surprise que sur cette liste, ne figure pas la restriction de la 3D qui serait déconseillée pour les enfants de moins de 7 ans
 
 
Advertisements

3 réflexions sur “Consignes d’un ophtalmo à propos des activités sur écrans pour les enfants

  1. Bonjour MamanParis

    C’est un vieux débat qui agite les parents (mais mollement) depuis l’émergence des tablettes et ordsi. Concernant les yeux, ll y a plusieurs écoles qui s’affrontent et qui sont totalement contradictoires ; l’une affirme qu’il n’y a pas de danger si l’éclairage est correct et dès lors que la vision est vérifiée régulièrement ; L’autre prétend que l’usage régulier des écrans favorise l’apparition de troubles divers, dont les glaucomes chez les sujets plus âgés. Je suis très sensibilisée à ces problèmes car j’ai failli perdre la vue et suis toujours en soins pour cela et que j’ai trois enfants, tous de grands myopes (et dont deux geeks !). Je crois qu’en la matière, c’est le bon sens qui prévaut, et l’éducation. L’observation aussi du comportement de l’enfant face à l’écran, la distance à l’écran, le positionnement par rapport à l’éclairage, etc. De toute façon, plus l’œil est sollicité et plus il sera fatigué, c’est physiologique, donc réguler en accord avec l’enfant et en expliquant, ça peut fonctionner (c’est bien plus dur avec les ados !).
    Concernant l’usage des tablettes en milieu scolaire, je crois que ça requiert une grosse éducation à l’usage de ces outils, notamment en ce qui concerne la discrimination des informations ; la plupart des gens (adultes compris) n’ont aucune distanciation par rapport à ce que le net diffuse et les supports médiatiques en général. Ils deviennent des consommateurs passifs d’images et de sons et c’est là que se situe pour moi le plus gros danger. Conserver et utiliser conjointement des supports divers, dont le livre qui oblige à chercher par soi-même, à faire un effort, cela protégerait les yeux, et aussi les capacités cognitives du cerveau, dont la plasticité doit être soigneusement entretenue !
    Bien à vous.

    J'aime

    1. Merci Phédrienne pour cette réponse éclairée!! J’espère que cela n’a pas été trop difficile pour tes yeux de formuler ces lignes bien utiles.

      J'aime

      1. Non, heureusement, car l’écriture est le coeur de mon métier et ma vue a été réparée à peu près ! Je travaille donc beaucoup sur écran moi aussi, mais j’ai appris à le faire mieux:) .

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s