Maman à Punta Cana

J’ai longtemps hésité entre ce titre ou :
 
– Sea, family and sun
ou
– Club Med, le bonheur sur étagère?
 
Une fois n’est pas coutume, nous avons à nouveau plié bagages pour nous ressourcer au Club Med Punta Cana pendant les vacances de février.
 
Afin de ne pas faire doublon avec le dernier billet sur le sujet qui remonte à plusieurs mois, voici notre liste sous forme de j’aime / j’aime pas : 
 
On a aimé :
 
Les nombreuses activités proposées au Petit et Mini Clubs (parmi lesquelles : le trapèze, mini tennis, tir à l’arc, et même chasse aux slips (propres heureusement)!!
 
 
La possibilité de circuler en trottinette ou skate board dans les longues allées – la prochaine fois, on les emmènera!!
 
Les petites voitures de golf (les mêmes qui transportent nos bagages) souvent postées à l’entrée du club peuvent nous accompagner à l’autre bout, bien appréciable en cas d’urgence.
 
La fin de matinée mousse
 
La plage avoisinante, Playa Blanca, qui héberge un club de Kitesurf sur un site exceptionnel : idéal pour apprendre ou se perfectionner. Et l’excursion en paddle board jusqu’à un parc naturel (avec dégustation de jus de noix de coco fraîchement récoltée!), puis baignade dans un lagon. Tout près de cette plage (pour l’instant nettement moins peuplée que celle du Club, bien que sa fréquentation soit en hausse), un golf compte plusieurs trous qui surplombent la mer émeraude!
 
 
La rénovation de l’aéroport qui compte désormais des boutiques de luxe et se voit doté d’équipements digne d’un Saint Barth voisin.
 
On a moins aimé : 
 
Le côté « usine » avec ses 1 800 GM au plus fort des 2 semaines!
 
Les spectacles enfants : qui sont les mêmes toutes les semaines. Par ailleurs, les plus jeunes ne sont pas forcément en premier, ce qui dérange les victimes de décalages horaires ( -5H).
Le buffet, qui propose moins de choix qu’avant et moins bon, même s’il n’est pas mauvais.
 
La grosse arnaque happy first qui prévoit de prendre des billets d’avion en même temps que son séjour. Résultat : plus de 1 000 euros de frais d’avion supplémentaires pour un séjour de 6 personnes par rapport à la côte mal taillée proposée par l’agence du Club Med.
 
Le service décevant des agences Club Med (surtout celle avenue Victor Hugo), qui ne sont que là pour vendre, et qui, infoutues de répondre à des questions simples (sur des équipements pour enfant en chambre), ne prennent même pas la peine de se renseigner auprès du club en question. Au moins les agences Thomas Cook (qui distribuent les mêmes séjours aux mêmes prix), sont plus serviables.
 
Au-delà de ça, leur agressivité commerciale est telle que 3 semaines après notre retour, on me laisse un message sur mon portable pour nous faire part de la nouvelle offre happy first!!
 
Au final, on comprend mal le décalage entre le territoire de communication tout à fait haut de gamme et la réalité des tarifs exorbitants qui ne justifient en rien la qualité médiocre de l’étendue de leurs services.
Advertisements

2 réflexions sur “Maman à Punta Cana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s