Etat des lieux

Oasis de bonheur à Palm Springs



Etape plus cosmopolite après nos nombreuses visites de parcs nationaux, Palm Springs s’est présentée comme une expérience unique.

Ce qu’il faut savoir :


Comme c’est le désert, il y fait chaud (au-dessus des 40°C en journée au mois d’août, climat semblable à Phoenix, Arizona)


Champs d’éoliennes aux abords de la ville

 


Les mois d’été, évitez d’y aller les week ends car beaucoup d’habitants de LA et des alentours aiment s’y rendre ( surtout pour sa proximité de LA : 2 heures en voiture). 

A proscrire aussi, les vacances de Pâques américaines (spring break), à moins que ça vous amuse de vous retrouver dans des hôtels bondés avec des étudiants ivres morts.Sur le chemin, on se rend compte que ce n’est pas si loin du fameux Coachella Festival ! En posant la question aux hôtes d’accueil de notre hôtel aux accents hipster (qui propose d’ailleurs une sélection « off » pendant le festival en question), il nous a été conseillé de trouver un airbnb dans des villes plus voisines telles que La Quinta ou Indio en cas de participation.
Notre hôtel : 

 

On a tenté une boutique hôtel, très artiste/bobo : le Ace Hôtel.




Personnellement j’ai adoré le positionnement un peu décalé, leur attention aux détails vintages: 

 

  • des scooters Vespa en location pour se balader
  • des brumisateurs géants autour de la piscine pour mieux supporter la chaleur
  • la musique, au choix : des sets de dj ou concerts complètement dingues…

 

 

 

 

 

 

En dehors de quelques français / artistes croisés, on a constaté un public très jeune qui passe pas mal de temps aux 2 piscines, joue au ping pong, …

Clairement pensé à l’origine pour des jeunes sans enfants qui aiment faire la fête et assister aux concerts organisés par l’hôtel, il semblerait que des familles  (toujours plutôt hipster) commencent à arriver. 



En tous cas, c’était la première fois que je ne croisais personne à la salle de machines à laver le linge!
Les enfants ont adoré le fait de pouvoir enfin avoir chacun leur lit et de séparer leur espace par un rideau. Ils ont aussi apprécié la petite terrasse sur laquelle on leur a improvisé un petit déjeuner. Le 9 ans s’est fait un copain (français).



 

 

 

 

 

 





L’homme a été déçu par le côté un peu crade de pièces de tissus blanches (jaunies, tachées et qui ne sentaient pas très bon) qui ornaient les murs de notre chambre. Il ne raffolait pas non plus des transats avec des cordelettes toutes jaunies (pas trop grave si on met sa serviette par-dessus) ou encore qu’il faille pleurer pour qu’on fasse notre chambre (nous sommes restés 2 jours).



Il y a avait aussi un spa, restaurant et bar que nous n’avons pas eu le temps d’essayer.

Quelques activités : 

Wet’n Wild



Un parc aquatique en plein désert, clairement l’activité à ne pas manquer!


 

Attention de vérifier les jours d’ouverture.

L’été, c’est ouvert tous les jours et dès septembre n’ouvre que le week end!



Arrivés parmi les 1ers dès 10:00 (hélas un dimanche), nous avons loué des casiers pour mettre nos serviettes, sacs et surtout crème solaire qu’on prenait soin de s’appliquer régulièrement.



Il est plus pratique de porter des claquettes (pour marcher sur le sol brûlant entre les toboggans), puis il est demandé de les enlever pendants les glissades. On les porte donc aux poignets tout comme ses lunettes solaires qu’on prendra à la main.



Malgré la chaleur, on a réussi à passer 3 heures et demi. Et déjeuner (hot dogs géants pour tout le monde).





 



Notre attraction (familiale) préférée était le pacific spin. Hélas le 5 ans n’étant pas en âge/taille/poids, nous nous sommes relayés pour y aller avec le 9 ans. Mais pas de souci, le 5 ans a quand même trouvé son bonheur sur d’autres toboggans de son âge!

Le téléphérique panoramique – Palm Springs Aerial Tramway 


A la question, comment fait on pour perdre 20°C en quelques minutes? Réponse, en prenant le 1er téléphérique qui fait un 360°C!!


 

En quelques minutes, on monte à Mt. San Jacinto State Park, à près de 3 000 mètres  d’altitude (prévoyez les chewing gums pour les enfants!!). Accède à un panorama de la ville exceptionnelle, et surtout on se retrouve en pleine nature !!!  



On y retrouve des écureuils bien nourris, un paysage de montagne et quelques chemins pour se promener, on pourrait même y faire du camping et l’hiver du ski de fond !



 

 

 

 

 

 

 





Par contre on regrette d’avoir déjeuné au snack qui est cher, bondé et sans intérêt. Suis sûre que le restaurant au pied du téléphérique aurait été mieux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s